Equipement

Comment utiliser un thermometre de cuisson avec sonde ?

Un thermomètre de cuisson est un outil presque indispensable pour une cuisson de haute précision. Tout le monde sait à quel point il est facile de manquer la préparation d’un plat à cause d’une mauvaise appréciation de la température de cuisson. Il n’est pas facile d’éviter de surchauffer votre plat, il est donc préférable d’éviter une mauvaise cuisson avec un thermomètre numérique.

Lire également : Quelle prise pour hotte aspirante ?

Le thermomètre de cuisson peut remplir plusieurs fonctions, nous nous intéresserons principalement à son utilisation pour la cuisson.

A lire en complément : Pourquoi mon riz à sushi ne colle pas ?

La fonction principale du thermomètre est d’indiquer le degré de température lorsqu’il est introduit dans des aliments solides (viandes, gâteaux, gratins), des liquides (eau, huile, thé) ou en cours de transformation (chocolat fondu, sucres, écrémage, etc.).

Le thermomètre numérique est généralement composé d’un petit écran LCD ou à cristaux liquides et d’une sonde en acier inoxydable. L’écran peut être séparé ou intégré à l’écran. Il existe également des thermomètres infrarouges à distance, qui peuvent calculer la température des aliments à distance.

La calculatrice doit être en mesure de vous montrer un résultat précis en cas de températures élevées (supérieures à 200 °C). N’hésitez pas à le tester à haute température pour juger de sa fiabilité.

L’écran doit afficher les degrés Celsius et Fahrenheit selon le modèle que vous choisissez. Deux systèmes unitaires (impérial/métrique) peuvent être proposés et l’appareil doit être capable d’afficher un résultat en quelques dixièmes de degré.

Un bon thermomètre doit également avoir une fonction « HOLD » qui permet une lecture temporaire de quelques secondes et bloque la dernière température sur l’écran jusqu’à ce que la prochaine température soit prise. Très souvent, il faudra quelques secondes pour afficher le résultat, le temps que la température monte ou baisse en fonction de votre cuisson. La température doit être précise et apparaître à l’écran en quelques secondes.

Certains appareils peuvent être facilement nettoyés, certains des modèles les plus chers, sont même étanches et peuvent être lavés au lave-vaisselle, pour les appareils plus conventionnels, un lavage à la main est recommandé, sinon votre appareil n’y survivrait pas. Les thermomètres numériques ne doivent pas être introduits trop longtemps dans l’eau car le capteur n’aime pas l’humidité et la vapeur. Un petit crochet est également très utile pour le placer sur le bord d’une casserole par exemple.

Dans l’ ensemble, l’utilisation d’un thermomètre numérique doit être intuitive et rapide pour éviter de vous exposer trop longtemps à votre cuisson.

Le diamètre et la longueur de votre sonde sont déterminants. La sonde doit de préférence être en acier inoxydable pour des raisons de toxicité. Ensuite, la sonde doit être suffisamment longue pour vous éloigner des éléments bouillants, notamment lors du contrôle de la température de l’huile de friture ou de l’eau bouillante ou pour éviter de plonger la tête dans votre four ! La longueur de votre sonde permet également une mesure de température plus sûre. Cependant, la longueur de votre thermomètre doit facilement s’adapter à votre tiroir à accessoires de cuisine.

La sonde doit également être fine afin Afin de ne pas endommager les aliments, une sonde mal calibrée peut percer de gros trous dans votre préparation, par exemple sur la viande, ce qui peut perturber considérablement la cuisson de votre plat localement.

Un thermomètre numérique peut être utilisé sur différents supports de cuisson : casserole, poêle, four, barbecue. Quel que soit le cas, une bonne longueur de sonde vous avertit de tout risque de brûlure.

Dans votre cuisine !